Il était une fois…

En 1985, dans un quartier en plein développement et au bout du monde… montréalais…, des citoyens mécontents de leur sort veulent que soient reconnus certains droits auxquels ils aspirent.

Ce petit groupe de résidents de Rivière-des-Prairies ont cru en leur « pouvoir gris » et mettent sur pied un comité sur les droits collectifs des aînés. Ces pionniers canalisent leurs actions afin d’assurer aux aînés, une qualité de vie à leur mesure de leurs droits. Forts de leurs expériences et de leur dévouement, ils veulent, bien sûr, être reconnus de leurs pairs et des citoyens à qui ils offrent leur temps pour leur venir aide.

En 1988, à la suite des démarches effectuées auprès du comité exécutif de l’AQDR provinciale (appellation d’alors) et de l’obtention de l’accréditation de la section locale de Rivière-des-Prairies, les premiers statuts et règlements sont alors adoptés en assemblée générale, ainsi que sa mission et les priorités d’action. Un conseil d’administration est formé et l’AQDR, section Rivière-des-Prairies, voit ainsi le jour. Mme Éva Lacombe en est la 1re présidente. Mme Lacombe fait partie du comité fondateur de la section.

Par la suite, l’AQDR-RDP s’implique dans le milieu communautaire du quartier en participant aux différentes tables de concertation afin d’assurer une représentation des besoins spécifiques des Aînés. De plus, l’AQDR-RDP demeure toujours en contact avec les différents élus du secteur afin d’améliorer les conditions de vie des retraités. L’AQDR-RDP s’implique aussi dans différents dossiers sur les droits au niveau local, en guidant et supportant des demandes de résidents au sujet de la sécurité à l’intérieur de leur résidence.

Dans l’avenir, les défis qu’auront à affronter les Aînés seront nombreux. C’est par une mobilisation citoyenne que nous pourrons atteindre nos objectifs collectifs. Souhaitons que tous répondent présents!

Dans le grand livre d’histoire de l’AQDR, section RDP/Pointe-de-l’Île de Montréal, plusieurs actions marquent ces 30 ans à vos côtés…

1988

  • Le 9 novembre, première assemblée générale se tenant devant près de 100 personnes pour élire le premier Conseil d’administration de l’AQDR-RDP.
  • L’AQDR-RDP produit un sondage pour mieux représenter ses membres aux trois niveaux gouvernementaux. Il est à noter que 80% des femmes vivant seules sont sous le seuil de la pauvreté.
  • Implication de certains marchands locaux sympathisant à la cause de l’AQDR-RDP.
  • En vue des élections fédérales, l’AQDR-RDP organise un débat entre les différents candidats en lice à RDP, en leur posant 14 questions du Questionnaire gris préparé l’AQDR provinciale.

1989

  • L’AQDR-RDP met en valeur l’engagement bénévole lors d’une soirée devant plus de 100 personnes. Une action politique est prise afin d’assiéger le bureau du député provincial pour marquer la visibilité du mouvement communautaire à l’échelle provinciale.
  • L’AQDR-RDP mène une campagne d’information pour s’opposer aux pratiques de la curatelle publique, jugées abusives.
  • L’AQDR-RDP entreprend une campagne d’information avec ses membres et le public sur le programme Logirente, méconnu des aînés.
  • Pétition contre la fermeture du service de la dentisterie au CLSC-RDP; résultat : prolongement de 6 mois de ces soins de dentisterie.
  • L’AQDR-RDP organise un voyage pour ses membres, à la Colonie Ste-Jeanne d’Arc de Contrecoeur.
  • Dans le cadre de la Semaine de mobilisation et de visibilité du mouvement communautaire, l’AQDR-RDP et le Centre des femmes de RDP assiègent le bureau du député provincial, M. Jean-Claude Gobé. L’AQDR-RDP remet au député une ampoule électrique afin de l’éclairer dans la reconnaissance des groupes populaires. Les revendications portent sur la reconnaissance des organismes communautaires par un financement stable et décent tout en respectant leur autonomie.

1990

  • L’AQDR-RDP organise une soirée d’information sur l’hébergement en centre d’accueil et d’hébergement afin de répondre aux questionnements des aînés, entre autres, pour qui ? et pourquoi ?
  • L’AQDR-RDP informe et sensibilise les aînés sur la surmédicalisation et l’abus des prescriptions données inutilement.
  • L’AQDR-RDP demande des conditions plus sécuritaires à la Résidence Champlain.
  • L’AQDR-RDP participe à un forum sur la violence et crée un groupe-action sur la violence dans le quartier RDP.
  • Des deux Assemblées générales annuelles (AGA), l’AQDR-RDP passe pour les années suivantes, à une seule AGA.
  • Pétition contre la hausse des tarifs en centres d’hébergement publics.

1991

  • L’AQDR-RDP fait campagne pour sensibiliser les aînés et les invite à dénoncer les situations d’abus.
  • L’AQDR-RDP organise un voyage pour ses membres, à Ste-Agathe-des-Monts et aussi, une grande partie de cartes.
  • L’AQDR-RDP appuie la Fédération de l’Âge d’or du Québec (FADOQ) contre la nouvelle taxe de vente sur les produits et services, TPS.

1992

  • L’AQDR-RDP fait campagne pour sensibiliser les aînés et les invite à dénoncer les situations d’abus.
  • L’AQDR-RDP participe à un colloque organisé par le CLSC de RDP ayant pour thème, Vieillir sans violence.
  • Les membres de l’AQDR-RDP participent à la mobilisation du mouvement coopératif pour le logement social et se positionnent contre la tarification de 2 $ sur les médicaments.
  • L’AQDR-RDP poursuit des info-rencontres mensuelles d’information : questions d’ordre social, économique, psychologique, voire même spirituel, toutes orientées vers l’accroissement de la qualité de vie et la mise à jour du bagage d’information des aînés.
  • L’AQDR-RDP forme un comité spécial invitant les aînés à participer à faire de l’exercice pour garder la forme, à tous les vendredis après-midis.
  • Ouverture des locaux permanents de l’AQDR-RDP sis au 7583, boul. Perras, app.2 à RDP.
  • L’AQDR-RDP poursuit sa mission en invitant ses membres à « Faire une couleur, un pouvoir : pouvoir gris ».

 1993

  • L’AQDR-RDP rencontre les politiciens afin qu’ils répondent aux demandes de l’Association afin d’améliorer les conditions de vie des aînés.
  • L’AQDR-RDP réclame l’amélioration du service de transport public, des services de santé et des services sociaux, des logements convenables et à prix abordables pour les aînés.

1994

  • L’AQDR-RDP organise des Portes ouvertes en vue de recruter des membres et d’informer ce qu’est l’Association.
  • Pétition en vue d’une loi pour la protection des aînés.

1995

  • L’AQDR-RDP conjointement avec les sections de l’Île de Montréal, dénoncent les abus des gouvernements et défendent le principe d’universalité des droits d’accès aux services.
  • L’AQDR-RDP dénonce avec la FADOQ la situation de pauvreté des aînés, 65% de ceux-ci gagnent un revenu inférieur à 15 000 $ et 57 % vivent sous le seuil de la pauvreté.
  • L’AQDR-RDP organise un atelier d’informations juridiques appuyé d’une vidéo portant sur les dispositions du nouveau code civil.

1996

  • L’AQDR-RDP se positionne avec plusieurs organismes et institutions contre le projet de la ligne à haute tension d’Hydro-Québec qui passerait au-dessus de la rivière des Prairies, près de la 4e Avenue. Plusieurs mobilisations seront entreprises tout au long de ce projet.
  • En janvier, l’AQDR-RDP offre une conférence sur les différentes formes de testament et sur le mandat d’inaptitude, conférence animée par un notaire du quartier.
  • 1re remise d’une subvention à différents organismes communautaires de RDP, entre autres, à l’AQDR-RDP, en support à l’action bénévole, par le député provincial M. Jean-Claude Gobé.
  • L’AQDR-RDP organise à nouveau des Portes ouvertes pour informer la population aînée, de la mission de l’Association.
  • Durant l’année, l’AQDR-RDP se donne comme mandat de préparer le virage ambulatoire auprès des aînés du quartier en présentant une série de rencontres en collaboration avec le CLSC de RDP, sous le thème : Mieux vivre à domicile sans chute. Ces rencontres ont comme sujets : la prévention des chutes, les façons de se déplacer sans risques, les conseils d’aménagement du domicile pour prévenir les chutes.
  • L’AQDR-RDP et l’AQDR Montréal-Nord dénoncent le projet de la ligne à haute tension d’Hydro-Québec qui toucherait un secteur où beaucoup de résidences pour personnes âgées sont situées sur l’axe de cette ligne, soit entre les boulevards Gouin et Langelier et l’avenue Fernand-Gauthier.
  • L’AQDR-RDP s’implique dans la création du Centre d’action bénévole (CAB) de RDP qui verra le jour en novembre 1996.

1997

  • Inauguration du Centre d’action bénévole de RDP dont une des fondatrices du centre est la présidente de l’AQDR-RDP, Mme Lydia Dubé.
  • L’AQDR-RDP assiste au forum sur le développement social pour représenter les aînés et leurs besoins : transports, services de santé, sécurité, pauvreté, logements sociaux.
  • En octobre, l’AQDR-RDP organise une conférence sur la violence faite aux aînés en les invitant à dénoncer toute forme de violence.
  • En mai, l’AQDR-RDP organise une conférence pour informer les aînés sur l’assurance-médicaments.
  • L’AQDR-RDP et autres organismes communautaires manifestent en vue d’obtenir leur Maison communautaire dans les locaux de l’École Notre-Dame-de-Fatima. Malheureusement, l’école passe au feu, mais le Regroupement pour le développement en partenariat continue de revendiquer une Maison communautaire afin de regrouper tous les services à un même endroit.
  • L’AQDR-RDP assiste au forum sur le développement social à RDP d’où une volonté de concertation s’est dégagée en vue de la mise sur pied d’une Table des Aînés à RDP. De ce forum sont ressortis des constats, soit que le transport en commun, la pauvreté et l’isolement sont problématiques à RDP.

1998

  • L’AQDR-RDP organise des conférences pour dénoncer l’abus envers les aînés.
  • En octobre, l’AQDR-RDP organise une conférence de Médic-Alert.
  • Pour souligner l’Année internationale des personnes âgées de 1999, l’AQDR-RDP et autres organismes voient à organiser des conférences et colloques.
  • En octobre, l’AQDR-RDP organise une conférence sur les placements qui est animée par un conseiller du Groupe Option Retraite Inc.
  • Pétition pour contrer la construction de la ligne d’Hydro-Québec, postes Duvernay-Anjou.
  • En octobre, l’AQDR-RDP participe au Salon des Aînés qui se tient au Palais des Congrès de Montréal, en y tenant un kiosque.

1999

  • L’AQDR-RDP organise une conférence sur la prévention contre les attaques faites aux personnes âgées sur la rue, dans les autobus et les centres commerciaux, et sur les comportements à adopter face à ces attaques.
  • Durant l’Année internationale des personnes âgées, plusieurs membres de l’AQDR-RDP sont mis à l’honneur par leur accomplissement de vie, des bâtisseurs du quartier.
  • Lors d’une soirée « Partenaires d’hier à demain », 13 aînés sont honorés, entre autres, deux présidentes de l’AQDR-RDP, Mmes Éva Lacombe et Lydia Dubé, qui ont contribué au développement du quartier.

2000

  • En janvier, l’AQDR-RDP organise une conférence sur l’Alzheimer.
  • En février, l’AQDR-RDP organise une conférence sur la maladie de Parkinson.
  • En mars, l’AQDR-RDP organise une conférence sur l’incontinence.
  • En septembre, l’AQDR-RDP participe au premier Parlement des sages qui siège durant trois jours à l’Assemblée nationale de Québec, dont 5 membres proviennent de RDP et la présidente de l’AQDR-RDP, Mme Lydia Dubé en fait partie.
  • En octobre, l’AQDR-RDP organise pour ses membres, un voyage d’un jour dans les Bois-Francs.
  • L’AQDR-RDP fait partie du Comité aviseur afin de supporter le poste de quartier 45 (police-public) en matière de résolution de problèmes et de partenariat.
  • L’AQDR-RDP organise une conférence sur les premiers gestes à poser advenant un accident à domicile ou dans un endroit public, conférence animée par l’Ambulance St-Jean.
  • L’AQDR-RDP organise une conférence sur les maux de tête, migraines et céphalées, conférence animée par un représentant de la Fondation québécoise de la migraine et céphalée.

 2001

  • Pour la 2e année, l’AQDR-RDP participe au Parlement des sages.
  • L’AQDR-RDP participe à l’organisation du 1er Salon des Aînés de la Table des Aînés de RDP qui a lieu le 27 avril et dont l’objectif principal se veut dans une optique de prévention et d’information avec une volonté de concertation multi-sectorielle. 37 organismes, services publics ou ressources privées présentent leurs produits, services et activités. Invitée spéciale : Mme Janine Sutto.
  • L’AQDR-RDP organise un souper de Noël pour ses membres dans une atmosphère de fraternité et d’amour.

2002

  • L’AQDR-RDP participe à un événement intergénérationnel et multiculturel à l’École Jean-Grou, événement organisé par la Table des Aînés de RDP.

2003

  • En septembre, l’AQDR-RDP participe au Parlement des sages et trois représentants en font partie.
  • L’AQDR-RDP organise une épluchette de blé d’Inde et hot dog à laquelle prennent part une trentaine de personnes.
  • Le 29 octobre, l’AQDR-RDP organise une visite du Musée des hospitalières de l’Hôtel-Dieu de Montréal pour ses membres.

2004

  • L’AQDR-RDP offre des informations sur les crédits pour la TPS-TVQ pour les personnes à faibles revenus.
  • En mai, l’AQDR-RDP est présent au Salon de la Famille au parc Alexis-Carrel.
  • L’AQDR-RDP participe au tournoi de golf des Chevaliers de Colomb de Montréal-Nord en juin, et en août organise une vente-trottoir.
  • Deux membres de l’AQDR-RDP participent au Parlement des sages.
  • Des conférences sont organisées sur le supplément du revenu garanti, la pension de vieillisse, le certificat d’inaptitude, etc.
  • L’AQDR-RDP assiste au complexe récréatif Gadbois, à un colloque où sont offerts des ateliers sur le logement social pour les personnes âgées en légère perte d’autonomie.
  • L’AQDR-RDP a une nouvelle adresse courriel et un site web en élaboration.

2005

  • L’AQDR-RDP participe à la 6e édition du Parlement des Sages où deux membres représentent la section.
  • Le 17 octobre, l’AQDR-RDP s’implique et participe au Salon des Aînés de RDP ayant lieu au Centre communautaire de RDP.
  • L’AQDR-RDP organise pour ses membres, une sortie à une érablière de St-Esprit-de-Montcalm.
  • En août, l’AQDR-RDP organise à nouveau son épluchette de blé d’Inde.
  • L’AQDR-RDP et différents organismes communautaires rencontrent le député Pablo Rodriguez et le ministre du revenu, M. McCallum. Une des questions touchent le logement à prix modique pour les personnes âgées. L’AQDR-RDP demande également la gratuité des aiguilles et bandelettes pour prendre les tests pour le diabète de même que la gratuité des seringues pour l’insuline.

2006

  • L’AQDR-RDP participe comme partenaire au projet clinique de la Pointe-de-l’Île de Montréal, échelonné sur 5 ans.
  • Un sondage est mis sur pied par l’AQDR-RDP, projet « Écoute », sur la satisfaction des membres de l’organisme, sondage effectué par deux membres administrateurs.
  • Des conférences sur le mandat en prévision d’inaptitude, les testaments sont à nouveau offerts aux membres de l’AQDR-RDP.
  • L’AQDR-RDP, en collaboration avec l’AQDR St-Michel, organise une sortie culturelle au Mont St-Hilaire et une visite au Cap-de-la-Madeleine.
  • L’épluchette de blé d’Inde est organisée à nouveau par l’AQDR-RDP et attire 35 personnes.
  • Une administratrice de l’AQDR-RDP rejoint tous les membres pour leur anniversaire de naissance, en leur téléphonant.

2007

  • L’AQDR-RDP participe activement aux rencontres préparatoires du film « Y a pas de mal à vieillir », contre l’âgisme, afin de montrer une image positive du vieillissement.
  • En mars, l’AQDR-RDP organise à nouveau une sortie à la cabane à sucre.
  • L’AQDR-RDP continue de participer au Parlement des Sages en y déléguant deux représentants.
  • En octobre, le gouvernement du Québec crée un programme de reconnaissance Municipalité, amie des aînés (MADA).
  • Des représentants du Barreau de Montréal animent des conférences organisées par l’AQDR-RDP, sur l’hébergement et les établissements de santé et de services sociaux, sur le bail résidentiel, sur le droit des successions, sur le mandat d’inaptitude.

2008

  • L’AQDR-RDP participe à des comités de travail, de consultation et des tables de concertation des aînés de Rivière-des-Prairies.
  • L’AQDR-RDP crée un projet subventionné par le Programme Nouveaux Horizons pour les Aînés (PNHA)) afin de contrer l’abus chez les personnes âgées du quartier par différents moyens : la sensibilisation, l’information et la formation des intervenants et bénévoles de RDP, l’identification des formes d’abus, les conséquences chez les victimes, la connaissance des droits et ressources du quartier.
  • L’AQDR-RDP présente une pièce de théâtre sur la problématique de l’abus et de la violence chez les aînés par la troupe RECAA (Ressources ethnoculturelles contre l’abus envers les aînés).
  • Les 1ers Comités de Milieu de vie voient le jour auxquels l’AQDR-RDP participe dans sa planification et sa structuration.
  • Le Centre d’action bénévole de RDP remette une mention spéciale à M. Jean-Paul Tremblay, président de l’AQDR-RDP, pour souligner son apport dans la communauté comme bénévole.
  • Une pétition dont l’AQDR-RDP a pris part, est remise au Maire de Montréal et aux élus politiques demandant de prendre les mesures nécessaires pour prolonger le temps des lumières sur certaines artères afin de permettre aux aînés de traverser les rues en sécurité.
  • Le 15 octobre, l’AQDR-RDP participe à l’organisation de la Journée Colloque 2008 comme faisant partie du Regroupement des AQDR de l’Île de Montréal. Deux conférences sur la maladie d’Alzheimer et sur la prévention contre la fraude économique sont offertes aux participants du colloque.

2009

  • L’AQDR-RDP se positionne publiquement sur les sujets d’actualité qui concernent les droits des personnes retraitées et préretraitées.
  • Rivière-des-Prairies a enfin sa Navette Or # 257. La société de transport de Montréal vient de confirmer la bonne nouvelle. La ligne d’un parcours de 40 km aller-retour avec 15 arrêts par direction, est inaugurée le 13 octobre.
  • L’AQDR-RDP fait la promotion du service afin de faire connaître cette nouvelle ligne de Navette pour les aînés.
  • Les bureaux de l’AQDR-RDP déménagent au Centre communautaire de RDP où ils sont présentement.
  • L’AQDR-RDP crée un projet d’immobilisations subventionné (PNHA) afin de procéder au remplacement des équipements et ainsi, le bureau de l’AQDR-RDP fait peau neuve.
  • En avril, l’AQDR-RDP participe à la 2e édition du colloque sur les abus envers les aînés : Agir ensemble pour que ça cesse !
  • L’AQDR-RDP participe à la 9e édition du Parlement des Sages.
  • L’AQDR-RDP continue d’offrir aux membres des conférences présentées par des notaires du Barreau de Montréal.

 2010

  • L’AQDR-RDP présente des conférences sur des sujets qui concernent les personnes âgées en partenariat avec la Bibliothèque de la ville de Montréal à RDP.
  • En janvier, l’AQDR-RDP présente une conférence sur la prévention dans les jeux de hasard et d’argent animée par la Maison Jean Lapointe.
  • L’AQDR-RDP participe à la 10e législature du Parlement des Sages.
  • L’AQDR-RDP participe au colloque « Mieux vivre dans ma ville » organisé par l’AQDR Montréal-Nord.
  • L’AQDR-RDP participe activement à l’organisation du Salon des Aînés de RDP et à la conception d’un Bottin des Aînés dont le lancement est fait durant le Salon.
  • L’AQDR-RDP s’est impliquée dans une pétition pour l’amélioration du programme du supplément au revenu garanti, de l’allocation au conjoint et à l’allocation au conjoint survivant.

2011

  • L’AQDR-RDP met sur pied un projet de formation informatique, ces cours visent à familiariser les aînés à internet et aussi à lutter contre l’exclusion sociale, surtout chez les femmes.
  • En mai, l’AQDR-RDP organise une conférence sur « Comment choisir une résidence » avec Tandem Montréal.
  •  L’AQDR-RDP organise également une conférence sur « Surfer sans se noyer ».
  • Une conférence sur les conjoints de fait versus le mariage et les différents régimes matrimoniaux est aussi organisée par l’AQDR-RDP.
  • À la suite d’un sondage sur la carte Opus auprès des aînés et des recommandations faites à la STM, six (6) nouveaux points de service sont créés pour se procurer la carte OPUS des 65 ans et plus.
  • En mars, l’AQDR-RDP organise une sortie à une cabane à sucre de St-Ambroise-de-Kildare.

2012

  • L’AQDR-RDP travaille sur le sujet des abus envers les aînés en collaboration avec l’AQDR nationale.
  • En septembre, l’AQDR-RDP organise une conférence sur le testament et le droit des successions, conférence animée par un notaire du Barreau de Montréal.
  • En octobre, l’AQDR-RDP organise une conférence sur le mandat donné en prévision de l’inaptitude, conférence animée par un notaire du Barreau de Montréal.
  • En décembre, l’AQDR-RDP organise une conférence sur les établissements de santé et de services sociaux, conférence animée par un notaire du Barreau de Montréal.
  • Deux autres conférences sont aussi offertes aux membres, soit sur l’impôt au décès et sur la sécurité domiciliaire.
  • L’AQDR-RDP prend part à une manifestation à Drummondville, pour un meilleur financement des groupes communautaires.
  • L’AQDR-RDP rend hommage à Mme Juliette Auger, bénévole depuis 1988, administratrice depuis 1990, responsable des communications avec les membres, chroniqueuse au journal de l’organisme, bref, 24 ans de bénévolat au sein de l’AQDR-RDP.
  • En mars, l’AQDR-RDP organise à nouveau une sortie à une cabane à sucre de St-Jacques-de-Montcalm.

2013

  • Le 22 janvier, l’AQDR-RDP organise une conférence sur les acouphènes, comprendre et démystifier l’acouphène, conférence animée par un représentant du Regroupement québécois pour personnes avec acouphènes (RQPA).
  • Le 24 janvier, l’AQDR-RDP organise à nouveau une conférence sur les établissements de santé et de services sociaux, conférence animée par un notaire du Barreau de Montréal.
  • Le 21 février, l’AQDR-RDP organise à nouveau une conférence sur le mandat donné en prévision de l’inaptitude, conférence animée par un notaire du Barreau de Montréal.
  • Le 22 février, l’AQDR-RDP organise une conférence sur les personnes handicapées et l’impôt, conférence animée par un représentant de l’Agence du Revenu du Canada.
  • En mars, l’AQDR-RDP organise à nouveau une conférence sur le testament et les successions, conférence animée par un notaire du Barreau de Montréal.
  • En avril, l’AQDR-RDP organise une conférence sur la sécurité dans les transports en commun pour les aînés, animée par un représentant de la STM.
  • Au printemps, un club de marche voit le jour sous la charge d’un membre administrateur de l’AQDR-RDP.
  • Une rencontre est faite entre l’AQDR-RDP et la STM au sujet de la Navette Or 257 afin de donner l’heure juste sur la situation de la Navette et l’AQDR-RDP s’engage à faire des tournées d’information sur le service dans les résidences de personnes âgées du quartier.
  • L’AQDR-RDP participe à la pétition contre l’interruption de la distribution de la poste à domicile dans les villes.

2014

  • L’AQDR-RDP change de nom pour rejoindre tous les membres de son territoire, le nouveau nom est AQDR Pointe-de-l’Île de Montréal (AQDR-PDÎ).
  • L’AQDR-PDÎ se donne comme mandat pour l’année de travailler sur le dossier de transport, prioritairement sur la Navette Or, en faisant une campagne d’information afin de motiver les aînés à mieux utiliser ce moyen de transport.
  • L’AQDR-PDÎ donne des cours d’initiation à l’informatique à plus de 100 personnes aînées du territoire.
  • En novembre, l’AQDR-PDÎ organise la tenue d’une Table ronde sur la mobilité et sécurité des aînés de Montréal regroupant cinq sections AQDR de l’Île de Montréal et différents organismes préoccupés par ce dossier.
  • Mobilisation citoyenne et communautaire contre la fusion des postes de quartier 45 de RDP et 49 de PAT de la SPVM, et aussi contre la réduction des services postaux.
  • Le club de marche mis sur pied par un membre de l’AQDR-PDÎ reprend ses activités.
  • L’AQDR-PDÎ tient huit conférences thématiques durant l’année : entre autres, sur l’assurance autonomie, la loi d’accompagnement en fin de vie, la sécurité financière, le soutien aux aînés par des programmes fédéraux, la sécurité incendie pour résidence.
  • L’AQDR-PDÎ participe au Salon des Aînés d’Anjou en tenant un kiosque d’information.

2015

  • L’AQDR-RDP crée un projet subventionné (PNHA) pour offrir à ses membres des cours d’initiation aux Technologie de l’information et des communications mobiles (TICM) tant à Rivière-des-Prairies qu’à Pointe-aux-Trembles, pour les tablettes et téléphones intelligents.
  • L’AQDR-PDÎ donne des séances d’information sur le transport collectif et la sécurité urbaine (Navette Or, STM) dans les différentes résidences du secteur et offre quatre sorties exploratoires sur le service de la Navette Or.
  • L’AQDR-PDÎ organise son premier Salon des Aînés de la Pointe-de-l’Île de Montréal qui a lieu le 6 octobre au Centre communautaire Roussin à Pointe-aux-Trembles : 31 exposants, 4 conférences, 10 bénévoles, plus de 220 visiteurs.
  • Première à Montréal : Une quarantaine d’aînés se rendent au cégep Marie-Victorin pour renouveler ou adhérer à la carte Opus de la STM, grâce à l’AQDR-PDÎ.
  • Conciliation avec la STM pour le renouvellement ou l’adhésion à la carte Opus pour les 65 ans et plus, permettant d’obtenir la carte à l’aide d’un formulaire afin d’éviter le déplacement des aînés vers les points de service de la STM. L’AQDR-PDÎ vient aide à plus de 300 aînés de RDP pour remplir et retourner le formulaire.
  • En mars, création du site de l’AQDR-PDÎ : aqdr-pointedelile.org et en août, création de la page Facebook de l’AQDR-PDÎ : facebook.com/aqdrpdi.
  • En septembre, l’AQDR-PDÎ reçoit le prix de l’Organisme de l’année lors du Gala de la rentrée de la Corporation de développement communautaire (CDC) de RDP.
  •  L’AQDR-PDÎ tient six conférences thématiques durant l’année, entre autres, comprendre mes droits et mes obligations en tant que locataire aîné, la santé auditive, les fraudes envers les aînés, la fiscalité pour les aînés et les proches aidants.
  • Le 16 mai, l’AQDR-PDÎ participe à la Semaine de la police en tenant un kiosque de représentation aux Galeries d’Anjou sous l’invitation du Poste de quartier 46.

2016

  • Un « Tricot-graffiti engagé » est réalisé au Centre communautaire de RDP sous l’initiative de l’AQDR-PDÎ avec la collaboration de différents organismes communautaires de RDP.
  • Le 28 mars, Mme Diane Lamontagne, membre du Conseil d’administration, est invitée à l’émission Montréalité à MAtv afin de faire connaître les activités réalisées par la section de la Pointe-de-l’Île, entre autres, le projet d’accompagnement d’Aînés actifs à vélo mis sur pied pour l’été 2016 à RDP, les cours d’informatique offerts aux aînés, les séances d’aide pour l’obtention de la carte OPUS de la STM, etc.
  • Durant la saison estivale, l’AQDR-PDÎ met sur pied un projet d’accompagnement Aînés actifs à vélo en collaboration avec la Table de développement social de RDP, permettant ainsi aux aînés de participer à la vie sociale du quartier.
  • L’AQDR-PDÎ est mandaté pour la création de Comités de Milieu de vie dans les résidences pour aînés sur l’Île de Montréal, plan triennal 2016-2019.
  • L’AQDR-PDÎ offre des cours d’informatique aux aînés de Pointe-aux-Trembles et transmis durant l’été 2016.
  • Des séances d’aide à plus de 330 aînés dans 8 résidence pour le renouvellement ou l’adhésion à la carte Opus de la STM pour les 65 ans et plus sont offertes à l’aide de bénévoles de l’AQDR-PDÎ.
  • En septembre, l’AQDR-PDÎ devient membre du Comité Transport de l’AQDR nationale en tant que représentant de l’aménagement urbain pour piétons et l’accompagnement actif.
  • Le 15 septembre, le prix Maurice-Paré est remis à M. Gilles Grenier, membre du Conseil d’administration, lors du Gala de la rentrée de la Corporation de développement communautaire (CDC) de RDP.
  • Le 29 septembre, visite au parlement d’Ottawa sous l’invitation de M. Pablo Rodriguez, député d’Honoré-Mercier.
  • Le 5 octobre, l’AQDR-PDÎ participe au Salon des Aînés d’Anjou en tenant un kiosque d’information.
  • Le 21 octobre, le prix Bénévole en développement social 2016 est remis à Mme Diane Lamontagne, membre du Conseil d’administration, lors de la Soirée de reconnaissance de l’Arrondissement RDP-PAT.
  • Dans le cadre de la campagne Engagez-vous pour le communautaire, l’AQDR-PDÎ s’implique et participe à la mobilisation du 7 novembre devant les bureaux de M. Marc Tanguay, député de LaFontaine, afin de lui transmettre les revendications des organismes communautaires de RDP.
  • Le 21 mai, l’AQDR-PDÎ participe à nouveau à la Semaine de la police en tenant un kiosque d’information aux Galeries d’Anjou sous l’invitation du Poste de quartier 46.

2017

  • Durant la saison estivale 2017, l’AQDR-PDΠpoursuit son projet d’accompagnement Aînés actifs à vélo à RDP, permettant ainsi aux aînés de participer à la vie sociale du quartier. De plus, le service d’accompagnement est instauré à Pointe-aux-Trembles.
  • Les séances d’aide à l’obtention de la carte OPUS de la STM se poursuivent dans 4 résidences d’aînés de RDP et PAT, grâce aux bénévoles de l’AQDR-PDÎ, et permettent à plus de 190 aînés d’en bénéficier.
  • Le 20 mai, l’AQDR-PDÎ participe à la Semaine de la police en tenant un kiosque d’information aux Galeries d’Anjou, sous l’invitation du Poste de quartier 46.
  • Le 24 mai, l’AQDR-PDÎ se classe parmi les trois finalistes au concours intergénérationnel durant la Semaine L’amitié n’a pas d’âge 2017 organisé par Intergénérations Québec, en présentant le projet Aînés actifs à vélo dans la catégorie communautaire.
  • Durant l’été, des cours d’informatique sont offerts à Pointe-aux-Trembles permettant à 14 membres de se prévaloir des 50 heures d’enseignement informatique offertes par 4 bénévoles formateurs.
  • Lors du Gala de la rentrée de la Corporation de développement communautaire (CDC) de RDP tenu le 14 septembre, le prix Leadership d’un organisme communautaire de RDP est remis à M. Étienne Tremblay, coordonnateur de l’AQDR-PDÎ. De plus, Mme Diane Lamontagne, membre du Conseil d’administration, et les Bénévoles du projet Aînés actifs à vélo ont été nominés pour le prix Maurice-Paré, de même que Mme Christine Guillemette, chargée de projet Aînés actifs à vélo à RDP, nominée pour le prix Travailleuse engagée.
  • Départ du coordonnateur général de l’AQDR-PDÎ, M. Étienne Tremblay (du 6 janvier 2014 au 29 septembre 2017), et arrivée de la nouvelle coordonnatrice le 2 octobre 2017, Mme Christine Guillemette.
  • Le 5 octobre, l’AQDR-PDÎ, en collaboration avec quatre autres organismes communautaires, tient sa 2e édition du Salon des Aînés de la Pointe-de-l’Île de Montréal au Centre récréatif de Rivière-des-Prairies : 34 exposants, 15 conférences, 35 bénévoles et plus de 225 visiteurs.
  • En octobre, l’AQDR-PDÎ fait partie du Comité Vigie dans l’organisation d’un débat électoral en vue des élections municipales permettant aux candidats en lice de répondre aux questions des citoyens.
  • L’AQDR-PDÎ a participé à 5 mini-salons de ressources d’Anjou organisés par Tel-Aînés.
  • L’AQDR-PDÎ tient des conférences thématiques durant l’année, entre autres, introduction à la maladie d’Alzheimer et aux stratégies de communication; une saine alimentation, Osez la santé; le bonheur est-il contagieux?; projection du documentaire L’érotisme et le vieil âge; le yoga et la prévention des chutes; information sur la prévention de la maltraitance financière chez les aînés.

2018

  • L’AQDR-PDÎ fête ses 30 ans à vos côtés…
  • Le 16 juin, l’AQDR-PDÎ invitait les membres, les organismes communautaires, les partenaires et les élus politiques à célébrer ces 30 ans, lors d’un repas convivial.
  • Durant la soirée, Mme Diane Lamontagne, membre bénévole du Conseil d’administration et organisatrice du 30e, a tracé les grandes lignes de l’histoire de ces 30 ans aux invités. Ils ont pu d’ailleurs lire sur les 30 affiches réparties dans la salle de la soirée, les bons coups de l’AQDR-PDÎ depuis sa fondation.
  • La soirée a été couronnée par deux invitées, MmesSuzanne Décarie (conseillère de ville de PAT) et Diana Varela (soprano), qui ont offert aux 103 convives une partie musicale en interprétant des chansons de leur répertoire.
  • Dans son mandat pour la création de Comités de Milieu de vie dans les résidences pour aînés sur l’Île de Montréal, plan triennal 2016-2019, l’AQDR-PDÎ a rempli son mandat haut la main. Bravo à notre chargée de projet, Mme Lise Henry !
  • Le 25 janvier, l’AQDR-PDÎ participe au colloque sur la mobilité des aînés et le 28 février, participe à la consultation publique sur l’élaboration du Plan d’action municipal pour les personnes aînées 2018-2020.
  • À l’hiver, des cours d’informatique sont offerts aux aînés de RDP qui a permis à 10 membres de se prévaloir des 37 heures de cours donnés par 4 bénévoles formateurs.
  • L’AQDR-PDÎ ainsi que différents organismes communautaires se mobilisent dans la campagne Engagez-vous pour le communautaire et prend part aux deux manifestations organisées en ce sens (7 février et 9 avril).
  • L’AQDR-PDÎ a participé à 4 mini-salons de ressources d’Anjou organisés par Tel-Aînés.
  • Le 20 février, les bénévoles de l’AQDR-PDÎ offrent leur aide à plus de 40 aînées lors d’une séance d’aide à l’obtention de la carte OPUS de la STM dans une résidence de personnes âgées de RDP.
  • L’AQDR-PDÎ prend part à une activité intergénérationnelle lors de la semaine de relâche des jeunes du primaire, sous l’initiative de la Maison de la culture de RDP.
  •  Durant la saison estivale 2018, l’AQDR-PDΠpoursuit son projet d’accompagnement Aînés actifs à vélo dans les deux quartiers de l’Arrondissement, soit à RDP et à PAT, permettant ainsi aux aînés de participer à la vie sociale du quartier.
  • L’AQDR-PDÎ tient des conférences thématiques durant l’année, entre autres, la douleur et ses causes, démystifier la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées, la maladie d’Alzheimer en langue italienne à la communauté italienne de RDP, distinction entre la procuration et le mandat de protection, je suis tout ouïe!.

 

Partager!