Le 19 février 2020, l’AQDR nationale a présenté un mémoire comportant plusieurs recommandations, « notamment sur le nouveau rôle des commissaires et leur indépendance au sein du système de santé et des services sociaux. » Par le projet de Loi 56 (PL56), le législateur veut renforcer le processus d’examen des plaintes qui ne sera plus traité par l’établissement lui-même mais plutôt au public par le commissaire local aux plaintes. Vous pouvez lire, ci-dessous, le mémoire.

« L’AQDR salue la volonté de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, madame Marguerite Blais, de renforcer le régime d’examen des plaintes des usagers avec l’étude de ce projet de loi. Le mandat élargi du rôle des commissaires aux plaintes nous amène toutefois à faire certaines recommandations » – madame Judith Gagnon, présidente de l’AQDR nationale.





Partager!